Imprimir CMYK o RGB, ¿qué formato elegir?

Deux éléments principaux définissent l’image : la résolution et le mode colorimétrique. Ce dernier désigne un système que l’on utilise pour assurer l’affichage de l’image. Ce qui est également le cas de résolution, mais avec quelques différences à déceler. Découvrons plus de détails sur ce sujet dans les quelques lignes suivantes afin de choisir entre le CM JN et le RVB pour l’impression.

Focus sur le CMJN ou Cyan, Magenta, Jaune et Noir

Celui-ci est un mode que les imprimeurs utilisent pour les impressions en quadrichromie. Il s’agit d’une technique adaptée aux impressions en ligne. Pour être plus explicite, la méthode permet d’obtenir des images parfaites grâce au mélange des quatre couleurs citées précédemment.

Ici, les couleurs de base, et qui dominent sont le rouge, le vert, le bleu, mais aussi le Cyan, le Magenta et le jaune. Théoriquement parlant, le mélange de ces couleurs donne un noir parfait, mais en pratique c’est un brun qui sort, ce qui ajoute encore la touche parfaite. Ce qui explique donc le modèle colorimétrique.

Qu’en est-il du RVB ou Rouge Vert et Bleu ?

Voilà une autre méthode d’impression, mais qui est un peu de différente de la précédente au niveau du résultat. Dans cette technique, les trois couleurs qui dominent sont respectivement le rouge, le vert et le bleu. Le seul bémol avec le RVB, c’est qu’il faut toujours déplacer les tirettes d’unité en unité afin d’obtenir le résultat souhaité.

Cependant, il faut bien admettre que c’est justement cette particularité qui fait d’elle une excellente méthode pour l’affichage des images à l’écran. En effet, son système de décomposition correspond bien à celui du moniteur.

Mais alors on choisit quoi pour l’impression ?

On va être catégorique ! Pour imprimer, c’est le mode colorimétrique CMJN qu’il faut privilégier. En vérité, il s’adapte bien aux spécifications techniques imposées par les imprimeurs. Par conséquent, cette méthode est idéale pour obtenir des résultats et une qualité d’image satisfaisants.

Par contre, le RVB se présente comme une bonne solution pour la visualisation des fichiers sur les moniteurs. Vu de la sorte, on peut dire que les deux méthodes sont complémentaires.